Menu

Lanoire & Courrian

Accueil Architectes Lanoire & Courrian

Jean-Philippe Lanoire et Sophie Courrian ont créé l’agence d’Architecture
« Lanoire &Courrian » en 1996 La vocation de l’agence est d’intervenir sur toutes les thématiques et toutes les échelles, de travailler tant en design qu’en architecture et qu’en aménagement urbain.

On peut pointer dans l’architecture de Jean-Philippe Lanoire et Sophie Courrian une préoccupation constante, celle d’une fluidité c’est-à-dire une évidence, un équilibre, une manière juste de répondre à une demande.

Cette fluidité s’impose comme un principe de diversification basé sur une addition
de solutions et comme un principe de cohérence qui rassemble des expériences et relie des extrêmes. Il s’agit de convoquer une présence sans tomber dans une sorte de démonstration pesante d’une consistance mais sans non plus basculer dans une transparence qui s’épuise en pure perte. Il faut contourner, apprivoiser, associer. Etre à l’affût de la moindre sollicitation et mobiliser des lignes, des espaces, des fonctions en tension entre leur réalité la plus incisive et leur essence la plus secrète. Il faut donc être en contact immédiat et répété avec l’idée d’une déambulation, d’une circulation.

Cette mobilité revendique à la fois un point de départ, une assise et un vaste champ d’action et d’investigation. Dans la prise en compte de ce mouvement, une gare maritime se propose comme une aventure d’itinéraires déployant leurs élans et dessinant avec une même exigence leurs singularités et leurs enchaînements, un hangar devient un étrange navire à l’écoute des appels du large, une médiathèque fait corps avec le flux et la lumière de l’extérieur tout en privilégiant des moments d’intimité dans l’apaisement de l’intérieur et un tramway a cette force lisse, mouvante, naturellement active, cette souplesse qui communique avec tout ce qu’elle traverse.

Cette écriture architecturale est d’abord un regard qui ouvre ses deux battants,
simplement, efficacement, sur tout ce qui l’entoure et peut le vivifier. La question
n’est nullement d’être vu, d’apparaître fortement, mais de savoir regarder pour
pleinement s’intégrer. Donc aucun affrontement, ni aucun lien intensément revendiqué mais un échange fécond, sensible avec l’environnement et la diversité
des contraintes, et un plaisir sans esbroufe de poser les choses et de chercher à les faire respirer.

Didier Arnaudet

Parlez-moi de votre projet

Lanoire & Courrian

Parlez-moi
de votre besoin

Lanoire & Courrian